jeudi 6 décembre 2007

Hâte levée (Excellente recette de Marine)

Tout chaud, sortie du four à peine !

Voici la recette de mon seul péché diététique (c'est gras et salé à souhait, mais ça fond en bouche).

Ingrédients
:

- Une pièce de lard frais assez maigre, rectangulaire (dimensions de votre plat et 3-4 cm d'épaisseur)
- 2-3 gousses d'ail (des gousses entières , pas juste des éclats)
- sel
- des brindilles de thym (assez pour bien saupoudrer le lard des deux côtés)
- une ou deux feuilles de laurier
- une pincée de poudre de girofle ou quelques clous
- (facultatif:un fond de bouillon de veau et légumes)
- Un plat rectangulaire(de préférence en terre à feu, ou un plat à gratin)

Préparation :

Soulever la couenne avec un grand couteau, mais la conserver pour donner du mœlleux à la cuisson.
Piquer la pièce de lard de plusieurs coups de couteau.
La frotter entièrement avec du sel.
La placer dans un plat profond avec du thym en suffisance , ainsi qu' un peu de laurier et de girofle.
Introduire des éclats d'ail à intervalles réguliers profondément dans la chair (perso, j'en mets environ tous les 4 cm) .
Mettre la pièce au frais et laisser saler et imprégner ainsi durant 4 jours.

Le jour de la cuisson, retirer la viande de la salaison et la débarrasser du sel qui y serait encore attaché (au besoin en la passant très rapidement sous l'eau froide).
Suivant le plat utilisé, on arrose ou non d'un peu de bouillon, mais il ne faut ajouter ni beurre ni huile.
Enfourner et faire cuire jusqu'à ce que la viande soit tendre.
Mettre à refroidir complètement.

Présentation :
Ce plat se mange froid, coupé en très fines tranches (ça ne vous empêche pas d'en reprendre, mais c'est meilleur coupé fin) accompagné de pain et de salade, et éventuellement d'une sauce rémoulade ou moutarde.
C'est comme les cacahuètes, on a du mal à s'arrêter
Marine

framboizz : Attention tout de même avec le sel, frotter très peu, si c'est du sel de guérande, je l'ai fait une fois avec le sel de guérande bien frotté de partout et faut dire que je n'avais pas hésité non plus, rhoo !! il restait du sel partout dans le fond du plat, j'avais fait un lit de sel en fait ! c'était limite immangeable même, en rinçant bien avant, car beaucoup trop salé, et c'est dommage car c'est vraiment très bon quand c'est bien dosé !
Donc salé oui, mais légèrement, avec du sel simple de cuisine gros ou fin, si c'est du gros sel, faut y aller tranquille tout de même (conseil pour ne pas trouver ce plat immangeable, alors que c'est excellent, quand c'est bien réussi !
Moi aussi j'adore ça !!

5 commentaires:

framboizz a dit…

Super Recette !
hyper fondant à souhait
dés que je refais ça, je vous mets une photo, en tout cas si vous aimez le lard, vous n'allez pas être déçu avec cette recette, qui est d'origine belge, et que Marine m'a faite découvrir.
elle a d'ailleurs dans mon entourage grand succés ! à l'apéro coupé en fine tranche c'est un régal aussi ! hum !!!
Merci à toi Marine pour cette superbe découverte de goût !

fred a dit…

bjr,étant charcutier de métier je vous conseil de masser le lard avec
50 grs de sel au kilo et si possible le mettre sous vide le sel va travailler sur la viande min.6 jours
et c prêt a cuire,il sera salé a cœur et moelleux,bon appétit,fred

framboizz a dit…

Merci fred pour la précision du dosage du sel, je faisais un peu au pif et parfois j'avoue que j'avais eu la main légère, ça va me permettre de le refaire parfaitement dosé en sel ! Merci à vous !

heureux octo a dit…

très bonne recette.Pour ma part , je tartine généreusement de moutarde forte 4/5 c/soupe.j'ajoute des feuilles de sauge et de la sarriette.Je tiens la recette de ma fille qui habite Ath. Bon appétit.Leon

framboizz a dit…

Tiens j'essaierai aussi, et vous mettez combien de sel?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...